L’aspirine et le coca, un effet Viagra?

l'aspirine et le coca

Si on en croit certains bruits qui courent, boire un verre de coca dans lequel on a dissous une aspirine aurait un effet aphrodisiaque irrésistible, pour les hommes comme pour les femmes. Alors l’aspirine et le coca, un effet Viagra ? Ce cocktail est il vraiment si détonnant ? Mythe ou réalité, vous allez vite le savoir

L’aspirine et le coca, une vieille histoire

C’est une histoire que vous entendez depuis que vous êtes adolescent : mélanger l’aspirine et le coca donnerait de violentes pulsions sexuelles, aux filles comme aux garçons. Sauf que d’autres vous ont aussi prévenu: attention, ça rend fou !

Ou bien vous avez entendu dire que ça met dans un état second et qu’on peut vous faire n’importe quoi. Ce qui est certain c’est que ça mousse. Mais est ce que ça ne ferait pas un petit peu pschitt ? Petit tour des éléments en présence :

Les effets de l’aspirine

L’aspirine ou acide acétylsalicylique est une substance active aux multiples propriétés :

  • Anti douleur, anti fièvre, anti inflammatoire, anti agrégeant plaquettaire.

À l’origine, cette substance active a été découverte dans l’écorce de saule, utilisée pour ses propriétés anti douleur et anti fièvre depuis l’antiquité.

Mais ce n’est qu’au milieu du XIXe siècle que l’acide acétylsalicylique est synthétisé et mis sur le marché.

L’aspirine est majoritairement utilisée pour traiter la douleur et faire baisser la fièvre.

Chez les sujets à risque, elle est aussi utilisée comme prévention de récidive d’attaque ou de crise cardiaque car elle réduit l’agrégation des plaquettes au niveau des vaisseaux sanguins. (1)

Les effets du coca

Le coca contient peu de substances actives. Les deux principales sont :

  • Le sucre
  • La caféine

L’effet immédiat du sucre contenu dans un verre de coca c’est de faire monter le taux de sucre sanguin et la production d’insuline. Il apporte aussi de l’énergie immédiate aux muscles et au cerveau, utile en cas d’effort intense.

La caféine, elle, est une substance active naturelle aux effets psychostimulants.

On la retrouve dans de nombreuses plantes : thé, café, chocolat, maté…

Elle peut également être synthétisée artificiellement.

La caféine augmente la résistance en cas d’exercice de type cardio-vasculaire (1) et elle augmente la puissance musculaire.

Surtout, la caféine a un effet anti fatigue : elle augmente la capacité à rester éveillé et la vigilance.

Certaines propriétés de la caféine ne perdurent pas dans le temps avec une consommation régulière. L’effet d’accoutumance à la caféine réduit fortement son impact sur l’organisme au bout de trois semaines de consommation quotidienne.

Cependant, chez des sujets non accoutumés, des chercheurs ont constaté les effets suivants pour une doses de caféine correspondant à une tasse de café (3) :

  • Augmentation de la pression artérielle
  • Eveil, voire excitation
  • Sensation de planer
  • Bon moral

C’est la présence de caféine dans le coca qui justifierait l’action ‘semblable à du Viagra’ quand on mélange l’aspirine et le coca. Mais qu’en est-il vraiment ?

Un médicament en vente libre

Partant du principe qu’on retrouve dans ce cocktail les 3 éléments précédemment cités : sucre, caféine et aspirine, il est difficile de conclure à un potentiel effet Viagra.

Pour preuve, une spécialité pharmaceutique est en vente libre qui contient presque les mêmes ingrédients et n’est pas spécialement prescrite ni utilisée pour les pannes sexuelles : il s’agit de l’aspirine à la caféine.

Dans l’Aspro caféine, ce médicament en vente libre destiné à apaiser les douleurs et la fièvre il y a :

  • 500mg d’acide acétylsalicylique
  • 50mg de caféine

Dans 25 cl de coca il y a 25mg de caféine.

En fabriquant son cocktail aspirine coca, on obtient donc à peine la moitié de caféine que dans la spécialité médicamenteuse, pour autant d’aspirine.

Et on a beau chercher, aucune élévation du désir sexuel ou de la qualité des érections dans les effets indésirables de l’Aspro caféine.

Les effets indésirables relatés sont les suivants :

Maux d’estomac, hémorragie, bourdonnements d’oreilles, allergie (urticaire, oedèmes), palpitations, excitation, insomnie.

L’aspirine et le coca, un cocktail qui fait pschitt ?

Rien de très aphrodisiaque on en conviendra.

On peut donc en conclure que mélanger l’aspirine et le coca ne créera pas l’aphrodisiaque tant vanté à longueur de sites, et que c’est bel et bien une légende urbaine.

Rappelons à ceux qui voudraient quand même vérifier si l’aspirine et le coca ont un effet Viagra que l’aspirine n’est pas un médicament anodin, et qu’il a des contre indications :

  • Allergie aux AINS et à l’aspirine, ulcère, insuffisance rénale, hépatique ou cardiaque grave, asthme, goutte, stérilet (chez la femme), grossesse (absolument interdit).

 

Références
  1. Quitting daily aspirin therapy may increase second heart attack, stroke risk. Circulation Journal Report, 2015.
  2. Induced alkalosis and caffeine supplementation: effects on 2,000-m rowing performance. Internationla Journal of Sport, Nutrition and exercice metabolism, 2011.
  3. Subjective, behavioral, and physiological effects of acute caffeine in light, nondependent caffeine users.Psychopharmacology, 2006.

Regardez Ces Articles :