7 inhibiteurs de la PDE5 naturels et forts

7 inhibiteurs de la PDE5 5 naturels et forts

Vous pensiez que seule la pilule bleue pouvait vous aider à retrouver une érection normale ? Découvrez l’équivalent naturel du Viagra, ces 7 inhibiteurs de la PDE5 naturels et forts.

La PDE5 ennemie de l’érection

Il faut avoir passé les vingt dernières années sur Mars pour ignorer ce que le mot Viagra recouvre.

Par contre en faisant un micro trottoir dans la rue vous ne croiserez pas grand monde qui pourrait vous expliquer ce que c’est que la PDE5 et ses inhibiteurs.

La PDE5 c’est la phosphodiestérase de type 5. Ok ce n’est pas beaucoup plus clair.

Pourtant, le viagra et son principe actif le sildénafil, ainsi que ses concurrents, Cialis et Levitra sont tous des inhibiteurs de la PDE5.

Petit rappel : l’érection est rendue possible par la relaxation des muscles lisses entourant les artères du pénis et qui permettent l’afflux du sang dans les corps caverneux.

  • Suite à une excitation, le cerveau envoie un signal nerveux via le nerf érectile
  • Un signal est alors envoyé au niveau concerné par l’érection : le pénis et plus précisément ses artères, là où le flux sanguin est demandé.
  • Les cellules qui tapissent les artères (l’endothélium) produisent alors de l’oxyde nitrique (NO).
  • Le NO active une enzyme qui produit un messager, le GMP cyclique, lequel commande aux muscles lisses entourant les artères de se relaxer.
  • Une autre enzyme, la PDE5, est alors produite pour dégrader la GMP cyclique, et permettre au sang de quitter le pénis (parce qu’on ne peut pas rester en permanence en érection).

Seulement voilà, chez certains cela marche trop bien et trop tôt, à tel point que l’érection ne peut même pas commencer.

Pour permettre ou prolonger l’érection dans ces cas là, il faut inhiber la PDE5.

Les inhibiteurs chimiques de la PDE5

Le citrate de sildénafil, ou sildénafil, a été découvert par hasard en 1996 : censé prévenir l’angine de poitrine en maintenant la concentration d’oxyde nitrique dans le sang, il s’est avéré redoutable pour générer des érections spontanées.

Sa fonction première a donc été abandonnée et il est devenu, sous le nom de Viagra, le premier médicament pour l’érection.

C’est donc le tout premier inhibiteurs de la PDE5 issu de l’industrie pharmaceutique.

On trouve désormais sur le marché des homologues du sildénafil tels le vardénafil (Levitra) et le tadalafil (Cialis).

Tous ont en commun de devoir être pris un certain temps avant l’acte sexuel « prévu » (d’une vingtaine de minutes à deux heures), et de n’avoir aucun effet aphrodisiaque : en l’absence d’excitation ils ne fonctionnent pas.

Des effets secondaires plus ou moins gênants sont également rapportés : maux de tête vertiges, troubles de la vision, troubles digestifs.

Timing à respecter, coût certain et effets secondaires possibles rendent l’utilisation de ces médicaments problématique pour beaucoup.

Heureusement la nature n’avait pas attendu les années 90 pour fournir à l’homme d’autres inhibiteurs de la PDE5 naturels et forts. Certains sont même utilisés dans le but de permettre l’érection depuis des millénaires.

L’épimède

Cette plante qui pousse en Chine est utilisée par la Médecine Traditionnelle Chinoise pour améliorer la sexualité masculine depuis toujours.

Non seulement elle améliore la production d’oxyde nitrique et le flux sanguin dans le pénis, mais en plus elle re-booste la libido masculine.

Son principe actif, l’icariine a fait ses preuves dans les laboratoires de la science occidentale : il est prouvé (1) que c’est un inhibiteur sélectif de la PDE5 qui augmente les taux de GMP cyclique au niveau des corps caverneux.

L’extrait d’artichaut

C’est dans la fleur d’artichaut que se trouve le principe actif qui fait de ce goûteux légume une surprenante alternative naturelle au viagra.

C’est une molécule précise, la lutéoline, qui fait de l’extrait d’artichaut un inhibiteur de la PDE5, mais aussi des autres PDE(2).

Les autres effets de la lutéoline sur l’organisme ? Une action anti inflammatoire, anti cholestérol, et potentiellement une lutte contre les cellules cancéreuses.

À haute dose, l’extrait d’artichaut augmenterait même la transformation d’oestrogènes en testostérone. L’effet n’est pas immédiat mais une utilisation au long cours aura un effet notable sur l’érection.

Le Ku shen

Le Ku shen, ou sophora flavescens est traditionnellement utilisé dans la pharmacopée chinoise pour soigner les troubles digestifs et réduire les inflammations.

Il a depuis été prouvé que sa richesse en alcaloïdes et en flavonoïdes, lui permet de prévenir certains cancers, notamment le cancer de la prostate.

Pour ce qui nous intéresse ici, c’est son principe actif, le Sophoflavescenol qui semble avoir des propriétés d’inhibition de le PDE5 similaires à l’icariine de l’épimède. (3)

Le yohimbe

L’écorce de ce grand arbre originaire des forêts d’Afrique, aussi nommé Pausinystalia johimbe, avait la réputation de favoriser l’érection chez les hommes impuissants bien avant la découverte du viagra. Tout comme lui, elle servait d’abord à soigner l’angine de poitrine.

Son effet, largement démontré depuis le début des années 90, est du à son principe actif, la yohimbine (4). Elle a précisément la capacité d’inhiber les récepteurs adrénergiques, ce qui a le même effet sur les artères du pénis que le viagra.

Le ginseng thaï

Le ginseng thaï, kaempferia parviflora, aussi appelé black ginger, est une spécialité médicinale Thaïlandaise réputée pour sa capacité à produire des érections chez les hommes souffrant de dysfonction érectile. Il a été prouvé (5) que certains de ses constituants sont en effet des inhibiteurs de la PDE5. En protégeant la production de GMP cyclique et en préservant le flux sanguin au niveau du pénis il a un impact assez similaire à celui du sildénafil, pour une érection durable.

Mais en cas de maladie cardio-vasculaire il vaut mieux éviter le ginseng thaï, car cette plante peut affecter le rythme cardiaque à haute dose.

Le ginkgo biloba

Le ginkgo biloba est connu pour son impact positif sur la micro circulation au niveau du cerveau, mais aussi sur la circulation de manière plus globale.

Lui aussi participe à l’amélioration des érections, en boostant la production d’oxyde nitrique et en agissant dans le cycle du GMPC qui permet au flux sanguin de perdurer au niveau du pénis pendant toute la durée de l’érection. (6) Il a aussi un effet très positif sur la libido grâce à l’augmentation de dopamine dans le cerveau qu’il favorise.

L’eurycoma longifolia

En Malaisie d’où il est originaire, l’eurycomia longifolia, aussi connue sous le nom de tongkat Ali est très utilisé comme adjuvant aux boissons énergétiques. Il est également considéré comme une aide naturelle à l’érection depuis bien avant la découverte du viagra.

Un des principes actifs de l’E longifolia a prouvé sa capacité a augmenter la production de sperme et a améliorer la qualité des érections. Ce n’est pas précisément en inhibant le PDE5 mais en inhibant la libération de Ca²+, la pompe calcium, qu’il fonctionne. (7) En effet, le Ca²+ est responsable de la contraction musculaire, et donc au niveau génital, de la constriction des vaisseaux qui empêche le flux sanguin de pénétrer les corps caverneux du pénis.

Bien sûr, il ne suffit pas de boire une canette de boisson énergétique malaisienne pour obtenir des érections plus conséquentes.

Si vous souhaitez profiter des bienfaits d’un de ces 7 inhibiteurs de la PDE5 naturels et forts, n’oubliez pas que votre hygiène de vie a autant d’impact, sinon plus, sur l’état de vos artères et la qualité de vos érections. Donc :

  • Mangez correctement (moins d’aliments transformés et moins de sucre)
  • Ne fumez pas
  • Ne buvez pas en excès
  • Faites du sport plusieurs fois par semaine

Références :

  1. Effects of icariin on phosphodiesterase-5 activity in vitro and cyclic guanosine monophosphate level in cavernous smooth muscle cells. Urology 2006.
  2. Luteolin, a non-selective competitive inhibitor of phosphodiesterases 1-5, displaced [3H]-rolipram from high-affinity rolipram binding sites and reversed xylazine/ketamine-induced anesthesia. European journal of pharmacology, 2010.
  3. A prenylated flavonol, sophoflavescenol: a potent and selective inhibitor of cGMP phosphodiesterase 5. Bioorganic& medicinal chemistry letters, 2005.
  4. Double Blind Trial of Yohimbine Hydrochloride in the Treatment of Erection Inadequacy. Sexual and marital therapy, 1989.
  5. Kaempferia parviflora, a plant used in traditional medicine to enhance sexual performance contains large amounts of low affinity PDE5 inhibitors. Journal of ethnopharmacology, 2011.
  6. Examine.com : gingko biloba
  7. 9-hydroxycanthin-6-one induces penile erection and delays ejaculation. Journal of sexual medicine, 2012.

RelatedPost